10
Aug
15

Le football a Maurice.

Le football a Maurice.

En raison de problèmes de relations dû à des différences ethniques, beaucoup de clubs ont été obligés de changer de noms en 2000 ; par exemple les clubs créoles : Fire Brigade, Cadets Club :Hindous, Sunrise Flacq United :Tamouls, Scouts Club : musulmans. C’est à cause de ces tensions que le championnat a été réformé et qu’il a été axé sur la régionalisation.

En 1952 a été créée la Fédération de Maurice de football, puis en 1963 elle fait partie de la Confédération africaine de football, et enfin en 1964 elle intègre à la FIFA.

Championnats

1935 : Curepipe SC

1936 : Garrison

1937 : Garrison

1938 : FC Dodo (Curepipe)

1939 : FC Dodo (Curepipe)

1941 : Pas de championnat

1942 : Fire Brigade SC (Beau Bassin-Rose Hill)

1944 : FC Dodo (Curepipe)

1945 : FC Dodo (Curepipe)

1946 : FC Dodo (Curepipe)

1947 : Collège St. Esprit

1948 : FC Dodo (Curepipe)

1949 : Faucons

1950 : Fire Brigade SC (Beau Bassin-Rose Hill)

1951 : FC Dodo (Curepipe)

1953 : FC Dodo (Curepipe)

1954 : Faucons

1955 : Faucons

1957 : FC Dodo (Curepipe) et Faucons (titre partagé)

1958 : Faucons

1959 : FC Dodo (Curepipe)

1961 : Fire Brigade SC (Beau Bassin-Rose Hill)

1962 : Police Club (Port Louis)

1963 : Racing Club (Quatre Bornes)

1964 : FC Dodo (Curepipe)

1965 : Police Club (Port Louis)

1966 : FC Dodo (Curepipe)

1967 : Police Club (Port Louis)

1968 : FC Dodo (Curepipe)

1970 : pas de championnat

1971 : Police Club (Port Louis)

1972 : Police Club (Port Louis)

1973 : Fire Brigade SC (Beau Bassin-Rose Hill)

1974 : Fire Brigade SC (Beau Bassin-Rose Hill)

1975 : Hindu Cadets (Quatre Bornes)

1976 : Muslim Scouts Club (Port Louis)

1976/77 : Hindu Cadets (Quatre Bornes)

1977/78 : Racing Club (Quatre Bornes)

1978/79 : Hindu Cadets (Quatre Bornes)

1979/80 : Fire Brigade SC (Beau Bassin-Rose Hill)

1980/81 : Police Club (Port Louis)

1981/82 : Police Club (Port Louis)

1982/83 : Fire Brigade SC (Beau Bassin-Rose Hill)

1983/84 : Fire Brigade SC (Beau Bassin-Rose Hill)

1984/85 : Fire Brigade SC (Beau Bassin-Rose Hill)

Vers la fin du XIXe siècle, l’organisation sociale de l’île Maurice est déjà bien en place. On se sentait d’abord créole, blanc musulman ou hindou .

En tant que défenseur, Mohammad Anwar Elaheedes Muslim scouts fut international mauricien entre 1951 et 1956. En tant que musulman, il joua dans son club Muslim Scouts. Régis Henri était le grand joueur devant qui s’alignait les partisans créoles.

Dans les années 50 a 70 le football était a sn apogée a Maurice avec les clubs communautaires. Il est vrai que les spectateurs de ces clubs se donnaient a cœur joie pour placer leur communauté en premier lieu . Un partisan de Cadets Club était d’abord un hindou, celui des Muslim Scouts un musulman celui des Dodos et Faucons , un blanc. Les créoles se voyaient dans la Fire Brigade et le Racing club. Une rencontre au stade Georges V a Curepipe attirait les grandes foules selon la forme que prenait les rivalité communales. Allé Fire ! voulait dire aller créoles Allé Ellahee les MuslimScout voulait souligner l’hégémonie islamique. C’était certes malsain mais cela faisait l’affaire des organisateurs de football en ces temps lointains. Pour ma part je ne dérogeais nullement a la tradition et appuyait le Racing club et la  Fire Brigade . Un ami et parent Gaby Edouard Betsy qui avait été lui-même gardien de Fire Brigade connaissait bien ses amis vedettes de Port Louis. Il y avait en premier lieu Regis Jean de la Fire Brigade Il était probablement le meilleur attaquant mauricien. C’est le meilleur joueur du pays a qui j’ai serré la main. Il était dans la vie un homme simple et accueillant Selon Gaby Edouard Betsy ces joueurs de Fire Bigade ne se privaient pas pour consommer beaucoup de rhum lors de leurs nombreux festins.. Il y avait avait aussi un Martin qui était remarquable passeur et un Favory le vaillant de la Fire défenseur dont je me souviens encore.IL faut cependant admettre que les clubs avaient d’excellent joueurs et que le football était de haute qualité. On pouvait aisément battre la Réunion ou Madagascar.

Avec la régionalisation actuelle, le foot mauricien a certes pris la bonne direction anti communautaire mais a dégénéré par manque de spectateurs.

Comment évoluera la situation ?


0 Responses to “Le football a Maurice.”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: