28
Oct
15

Les oiseaux de Maurice

Les oiseaux de Maurice

             Sega « Bann zozo a pe sante pou donn kouraz mo ti Mama »

Le faucon.Paille en queue

Le faucon de l’île-Maurice était à une époque, l’oiseau le plus rare du monde! Dans les années 1790, la population des faucons étaitle plus rare dans le monde. C’est l’unique oiseau de proie à Maurice et est encore le faucon le plus rare de la terre. Depuis, un programme intensive de reproduction en captivité a sauvé cette espèce de l’extinction. La population est maintenant de plus de 350 et le programme a cessé. Toutefois, la population de ces faucons est systématiquement surveillé

Zostérops de Maurice ou Zostérops vert de Maurice (Zosterops chloronothos) est une espèce de passereaux de la famille des Zostéropidés représentant la faune endémique de l’île Maurice. Aphanapteryx bonasia, parfois appelé poule rouge ou râle de Maurice, est une espèce éteinte d’oiseaux de la famille des Rallidae. Connu à partir d’os et de descriptions, c’était un râle incapable de voler, un peu plus grand qu’une poule, qui avait un plumage

Fulica newtoni ou Fulica newtonii, Foulque des Mascareignes est une espèce autrefois endémique de La Réunion et de l’île Maurice et aujourd’hui disparue.

Necropsittacus rodricanus est un perroquet de Rodrigues aujourd’hui disparue.

Terpsiphone bourbonnensis bourbonnensis(La Réunion, Mauritius) Terpsiphone bourbonnensis desolata(Mauritius)

Un passereau roux sur le dessus et le gris clair sur le dessous. Le mâle seul arbore une cagoule bleu foncé, avec un cercle oculaire bleu clair. La queue est longue et arrondie au bout.. Le tchitrec des Mascareignes estun oiseau endémique des deux îles: La Réunion et Maurice. Cet l’oiseau est très peu farouche et s’approche de l’Homme.

Le Paille en Queue

Paille en queue à bec jaune (Phaeton Lepturus).

Superbe oiseau volant a haute altitude que l’on admire..

D’un blanc immaculé vu du sol, le dessus des ailes a des plumes noires aux lignes parfaitement symétriques. L’oeil est cerné de noir

Le paille en queue est un habile pêcheur, et se nourrit de poissons marins En vol ses pattes palmées sont invisibles.

 

On distingue 2 espèces de Paille en Queue, le Paille en Queue à bec jaune avec une double plume de couleur blanche et le Paille en Queue à bec rouge rouge) dont les plumes rectrices sont rouges.

Le Paille en Queue à Bec jaune Le Paille en queue à bec jaune et brins blancs (Phaeton Lepturus) abrite son nid au pied des plantes endémiques ou indigènes racines de Filaos, Veloutiers, Pandanus .

Le Paille en Queue à Bec Rouge (Phaethon rubricauda) Le Paille en Queue à Bec Rouge et brins rouges préfère nicher dans les creux naturels des falaises escarpées protégeant ainsi leur nid des prédateurs.

 

Le Phaéton à bec jaune (Phaethon lepturus), aussi appelé Phaéton à queue blanche ou Petit Phaéton, est oiseau que l’on trouve près de tous les océans du monde.

Aussi appelé petit paille-en-queue sa silhouette gracieuse sert de logo a Air Mauritius.

Le Phaéton à bec jaune se reproduit sur les îles et les îlots de la zone intertropicale Réunion, Madagascar et Maurice.

 

Oiseaux observés dans les 2 îles

Busard de Maillard (Circus maillardi), Madagascar Marsh-Harrier. Le seul rapace de la Réunion. Assez commun un peu partout.

Tourterelles tigrines (Streptopelia chinensis), Spotted Dove.  A Maurice.

Géopélie zébrée (Geopelia striata), Zebra Dove. Partout sans les îles..

Pigeon biset (Columba livia),.

Salangane des Mascareignes (Collocalia francica), Mascarene Swiftlet. Nombreuses. Pas toujours faciles à distinguer des Hirondelle des Mascareignes (Phedina borbonica), Mascarene Martin Bulbul de Bourbon (Hypsipetes borbonicus), Reunion Bulbul. Assez rare.

Bulbul Orphée (Pycnonotus jocosus), Red-whiskered Bulbul. Omniprésent.

Tchitrec des Mascareignes, (Terpsiphone bourbonnensis), Mascarene Paradise Flycatcher.

Zostérops de Maurice (Zosterops mauritianus), Mauritius Grey Whiete-eye. Commun.

Zostérops des Mascareignes (Zosterops borbonicus), Mascarene Grey White-eye. Très commun.

Léiothrix jaunes (Leiothrix lutea), Red-billed Leiothrix.

Echenilleur de Maurice (Coracina typica), Mauritius Cuckoo Shrike.

Martin triste (Acridotheres tristis), Common Mynah. Omniprésent.

Corbeau familier (Corvus splendens), House Crow.

Foudi rouge (Foudia madagascariensis), Madagascar Red Fody. Commun. Uniquement à Maurice.

Moineau domestique (Passer domesticus), House Sparrow. Très commun partout.

Tisserin gendarme (Ploceus cucullatus), Village Weaver. Commun

Capucins damiers (Lonchura punctulata), Scaly-breasted Munia.

Astrild ondulé (Estrilda astrild),.

 

Cateau Verte Ile Maurice

Parmi les oiseaux de l’île Maurice, la Cateau Verte est appréciée pour la couleur remarquable de son plumage. Le mâle porte un fin collier autour du cou (rouge,  orange, bleu, violet.

L Grosse Cateau Verte endémique,A a fait l’objet depuis plusieurs années d’un programme de préservation et conservation Le nombre est arrivé a environ 500 en l’espace de 10 ans.

Psittula Krameri, appelée Petite Cateau Verte, est une espèce exotique

Plus courante tant dans les zones forestières, près des plantations, dans les Gorges ainsi que dans les zones sèches à l’abri des montagnes du Sud .

On trouve parfois des petits Cateaux Verts nichés dans les arbres en bord de mer..

Moutardier ou serin du Cap : Espèce de serin très recherchée par les braconniers qui les vendent à des acheteurs qui aiment les entendre chanter en cage ! A chacun sa façon d’apprécier la nature ! Il vit en moyenne altitude et se rencontre assez souvent dans le Cirque de Cilaos. Il se nourrit de graines et on peut en apercevoir parfois dans les cryptomerias..

Le Martin Triste

Le Martin Triste (Acridotheres tristis) Le Martin, espèce exotique originaire des zones tropicales d’Asie Le Martin a été introduit à l’île Maurice au 18e siècle, par Pierre Poivre pour lutter contre une invasion de  sauterelles qui détruisaient les récoltes.

Le Martin a un plumage brun sur le corps avec une sorte de casque sur la tête et le cou formé de plumes noires lisses et brillantes. Son œil bleu très clair est ourlé de noir avec  de longs cilsIl y a masque jaune d’or autour de l’œil.

Le condé

Cet oiseau, au-dessus sombre et au-dessous blanc, se reconnaît à sa huppe noire mais aussi à son croupion et à ses joues rouges.

Vivant généralement un peu partout  en petits groupes, son chant est mélodieux.

Hirondelle des Mascareignes (Phedina borbonica) à Madagascar

L’Hirondelle des Mascareignes (Phedina borbonicaL’Hirondelle des Mascareignes est une petite hirondelle gris-brun devenant blanc sur la gorge, Sa queue est fourchue. Elle niche en petites colonies partout. Elle se perche souvent sur les fils.

Preservation

L’île Maurice compte une belle variété d’oiseaux endémiques et rares, aux plumages colorés. Certaines de ces espèces ont été sauvées grâce aux projets de préservation menés par la Mauritius Wildlife Foundation en étroite collaboration avec les organismes internationaux Ces programmes sont considérés comme quelques unes des actions de préservation les plus réussies au monde.

Trois oiseaux ont bénéficié principalement de ce travail de terrain. Le premier n’est autre que la Crécerelle mauricienne (Falco punctatus), seul oiseau de proie survivant à Maurice. Auparavant considéré comme l’oiseau le plus rare au monde, il a fait l’objet d’un programme de sauvegarde spectaculaire pour les rapaces depuis 1974. Sa population atteint aujourd’hui 500 individus vivant surtout dans les Gorges de la Rivière-Noire et dans les Montagnes Bambous. La Crécerelle mauricienne mesure entre 20 et 26 cm et se nourrit principalement de geckos endémiques.

Cateau Vert

Avec son plumage d’un vert magnifique, la Gross Cateau Verte (Psittacula eques) mesure environ 36 cm de long. La femelle a un bec sombre et pas de col marqué alors que le mâle porte un bec rouge et un col bariolé. Quelque 600 spécimens de cet oiseau vivent surtout dans les forêts du Parc National des Gorges de la Rivière-Noire, de Macchabé et de Bel Ombre. L’oiseau se nourrit de fleurs, de feuilles et de fruits d’arbres endémiques.

Pigeon des Mares(aussi connu comme le Pigeon Rose)- (Nesoenas mayeri)

Oiseau au corps rose pâle, portant des ailes brunes et une queue couleur rouille, le Pigeon des Mares, était commun autrefois à travers l’île avant d’être cantonné aux forêts des hauts plateaux.  Sa  population est d’envronà environ 400 spécimens, qui se nourrissent de fleurs, de feuilles, de fruits d’arbres endémiques et exotiques dans le Parc National des Gorges de la Rivière-Noire et ainsi que sur l’île aux Aigrettes

Bengali rouge

Amandava amandava

Les bengalis rouges vivent habituellement en couples ou en petites troupes pouvant compter jusqu’à trente individus. En hiver, les rassemblements peuvent être plus importants et dépasser parfois la centaine d’oiseaux, de moineaux. Les bengalis rouges se trouvent aussi dans les champs de canne ou ils défendent parfois les abords de leur nid.  Moineau

Connu de tous, le moineau est commun Le moineau domestique adulte mâle a le dos brun strié de noir. Les scapulaires sont châtain. Les ailes sont brunâtres  avec des barres claires Le croupion est gris. La queue est gris-brun foncé.

Pigeon

Les pigeons de Madagascar sont originaires des îles de l’océan Indien, au large du Mozambique et de l’Afrique Orientale.   Cette espèce est divisée en de nombreuses races. Il y a  5 sous-espèces Commun a Maurice près des marchés.

Un véritable travail artisanal pour des nids éphémères suspendus au plus haut des branches. Dès que le nid est un peu abîmé, le couple le détruit et recommence

 Tisserin Gendarme ou serin du cap (Ploceus cucullatus

C’est un oiseau de petite taille, mesurant entre 15 et 18 cm,

Le dimorphisme sexuel est prononcé : Le mâle est d’un jaune éclatant, avec la tête sombre et le bec noir. Tout comme chez la femelle, l’œil est rouge. La femelle possède des couleurs plus discrètes : Le corps est vert-jaune, le bec gris clair3.in du cap. L e s tisserins vivent en colonie. Une fois les jeunes installés, les adultes reviennent et reprennent un cycle  de reproduction” qui commence par la construction pour les mâles de plusieurs nids. Petit oiseau de la famille des passereaux, le Tisserin Gendarme (Ploceus cucullatus) est une espèce indigène à Maurice et sur l’île de la Réunion, que l’on retrouve un peu partout sur le continent africain et dans les îles.

Le Tisserin est un nom vernaculaire attribué pour sa principale préoccupation : Tisser son nid. Sa posture droite et son regard perçant lui ont mérité le surnom de « gendarme ». Le Tisserin est fréquemment appelé également le Serin du Cap.

Le plumage jaune vif du mâle Tisserin est spectaculaire, la femelle quant à elle est beaucoup moins colorée. L’œil est rouge orangé lui donnant un regard quelque peu agressif.

 

Commun sur les filaos des plages. Le nid du Tisserin construit en fibres végétales, suspendu à l’extrémité des branches. Se forme est arrondie avec une ouverture au bas du nid. Le Tisserin tisse et retisse méticuleusement de nouveaux nids. Le tissage serré protège les oiseaux des intempérieL

La salangane des Mascareignes (Aerodramus francicus) est parfois appelée petite hirondelleLa salangane des Mascareignes niche dans les grottes. Dans les années 1970, elle était bien plus commune à l’île Maurice qu’à la Réunion. La population a continué à décliner à Maurice ses vingt dernières années. Dans les années 1990, on y recensait 34 grottes

L’île  aux Aigrettes est un sanctuaie des oiseaux en voie de ela diaparition protegé par Wildlife foundation de maurice

Oiseaux éteints

Le Dodo voir blog

Aphanapteryx bonasia, parfois appelé poule rouge ou râle de Maurice, est une espèce éteinte d’oiseaux

Beaucoup d’autres espèces endémiques de l’île Maurice ont disparu après l’arrivée de Avant l’arrivée des humains, l’île Maurice était entièrement recouverte de forêts, aujourd’hui presUE  détruites par la déforestation. La faune des oiseaux endémique survivante est encore menacée. Aphanapteryx bonasia vivait aux côtés d’autres oiseaux mauriciens récemment éteints comme le Dronte de Maurice (Raphus cucullatus), le Mascarin de Maurice (Lophopsittacus mauritianus), le Perroquet de Benson (Psittacula bensoni), le Founingo hollandais (Alectroenas nitidissima), le Petit-duc de Commerson (Mascarenotus sauzieri), la Foulque des Mascareignes (Fulica newtoni), l’Ouette de Maurice (Alopochen mauritianus), Anas theodori, et le Bihoreau de Maurice (Nycticorax mauritianus).


0 Responses to “Les oiseaux de Maurice”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: